Les astuces pour réussir ses films ou ses photos de mariage

Les astuces pour réussir ses films ou ses photos de mariage
Filmer un mariage est aussi une belle repsonsabilité. On ne doit rater ni crise de rire ni émotion

Si l’on vous a confié la délicate mission de filmer un mariage, ces quelques lignes sont pour vous.

Vous avez été désigné d’office pour faire le film du mariage de quelqu’un. On vous a désigné soit parce que vous avez déjà fait preuve d’un certain talent, ou alors parce que vous êtes le seul à posséder un caméscope numérique, ou tout simplement parce que vous étiez au mauvais endroit au mauvais moment. Quelle qu’en soit la cause, on vous a livré ce dur fardeau et cela vous cause quelques angoisses. Soulagez-vous un petit peu : si les mariés n’ont pas choisi un professionnel, c’est parce qu’ils n’ont pas ressentis le besoin d’avoir un film parfait de leur mariage. Et puis rassurez-vous, faire un film est plus facile qu’on ne le croit, surtout si l’on s’y prépare bien et que l’on prend le temps d’y réfléchir ; d’autant que les réglages automatiques des caméscopes d’aujourd’hui permettent à tout amateur de faire facilement des films très sympas.

Filmer un mariage peut être une expérience assez amusante, mais c’est aussi une belle responsabilité : on ne doit rater ni crises de rires ni émotions et surtout on doit s’appliquer à faire ressortir la joie du mariage, de manière à satisfaire les mariés et leurs familles durant les décennies à venir.

Les photos de mariage doivent satisfaire et les mariés et leurs familles

Naturellement, vous souhaitez faire du bon travail. Que ce soit une première fois ou non, vous pouvez vous attendre à ce qu’il y ait des imprévus qui ne vous facilitent pas la tâche. C’est pourquoi vous devrez garder en mémoire certaines choses le jour J et ainsi vous pourrez faire une chouette vidéo sans déranger les invités.

La première précaution à prendre, bien avant d’être au grand jour devant l’église : vérifier et revérifier son matériel. Vérifiez que votre caméscope est en bon état de marche, que votre batterie est bien rechargée, que votre seconde batterie est bien rechargée aussi (ou en acheter une autre si vous n’en possédez pas encore), que vous possédez des cassettes vidéos ou cartes mémoires en quantité, etc. etc. Pensez à tout ce dont vous pourriez avoir besoin le jour même : matériel pour recharger les batteries, une lampe spéciale, un micro éventuellement… Je dois paraître un peu insistante sur ce point, mais il n’y a vraiment rien de pire que d’oublier du matériel indispensable le jour précis où l’on doit filmer un évènement ou prendre des photos. Je ne préfère pas vous dire le nombre de fois où j’ai oublié ma batterie ou ma carte mémoire…

La deuxième précaution, qui est la clef d’une vidéo réussie : être bien préparé. L’idéal est d’aller sur les lieux de cérémonie et de réception avant le mariage. De cette manière, vous pourrez prévoir les choses dont vous pourriez avoir besoin : lampes, fleurs ou autres accessoires. Cela vous permettra aussi de prévoir les endroits les mieux adaptés pour filmer et de préparer aussi les « scènes » de vos films ; après tout c’est ce que font les réalisateurs de films, notamment Martin Scorsese.

La clef d’une vidéo réussie est l’organisation et la préparation. Il n’y a sûrement rien de pire que d’arriver dans l’église pour filmer et de se rendre compte que le prêtre ne tolère pas les caméras dans son église… Aussi, il faut s’organiser pour que vous puissiez lâcher la caméra à certains moments, de façon à vous laisser le temps de profiter de la cérémonie et du dîner (si vous êtes un invité comme les autres).

Environ une semaine avant le mariage - pas avants si possible, cela permet de ne pas être perturbé par les changements de dernière minute - prenez rendez-vous avec les futurs mariés pour organiser le film de leur mariage. Voyez avec eux le planning des festivités, les choses qu’ils veulent voir apparaître sur leur film ou au contraire les choses qu’ils ne veulent pas voir. Notez tous les détails qu’ils pourront vous donner : le nom des personnages clefs du mariage (parents, témoins, prêtre…). Assurez-vous d’être présent aux répétitions pour prévoir l’endroit le plus approprié pour filmer et pensez à signaler que vous allez vous déplacer autour d’eux pour choisir le meilleur endroit.

Autre précaution : s’assurer que tout le monde soit informé de votre présence. Rencontrez les mariés et tous ceux qui participent à l’organisation. S’il y a du personnel de sécurité faites en sorte de leur être présenté, cela pourrait éviter de mauvais quiproquos. On peut prévenir les invités à l’avance, de façon à ce qu’ils réfléchissent aux choses qu’ils pourraient avoir envi de dire devant la caméra. C’est peut être moins authentique, mais souvent le « tout improvisé » fait du tord au film. On peut aussi prévoir avec les futurs mariés les scènes qui vous devrez absolument filmer : la première danse, les déclarations des invités, le buffet, etc. Après tout ce film est pour eux, donc mieux vaut éviter qu’ils aient une chance d’être déçus.

Il est aussi de bon ton de préparer des scènes avec les personnes clefs du mariage. Mariés, témoins, parents, demoiselles ou garçons d’honneur tout le monde peut apporter sa contribution à l’organisation du film. Plus vous préparerez le film et mieux vous anticiperez les imprévus.

Si les scènes prévus demandent une répétition, alors répétez ! une répétition paraît même assez indispensable : vous pourrez vous rendre compte tout de suite des gestes ou prises de vue à éviter le jour du mariage. Aussi vous saurez exactement quoi faire et à quel moment et le rendu n’en sera que meilleur.

Lorsque vous aurez fait tout cela, vous pourrez vous sentir serein et partir à l’assaut du mariage en étant sûr que les mariés vous remercieront pour longtemps, alors notez bien !

Autres ressources